BOOST

E&D souhaite favoriser l’engagement de tou·te·s les jeunes dans la Solidarité Internationale quel que soit leur parcours de vie. Nous sommes persuadé·e·s que la solidarité internationale peut être un excellent outil d’ouverture aux autres et au monde, pour développer son esprit critique et se construire en tant que citoyen·ne.  Le projet Boost cherche à donner cette opportunité aux jeunes qui ont moins facilement accès aux dispositifs existants.    

Pour qui ?

Ce programme s’adresse dans un premier temps aux accompagnateurs·rices de projets jeunes au sein de structure comme les MJC, Maisons de Quartiers, Services Jeunesse des Villes, CRIJ, BIJ, MFR, Associations, etc. C’est par leur intermédiaire et sur la base d’un partage d’expériences et de connaissances qu’E&D souhaite toucher celles·eux qui ont moins accès à l'engagement en Solidarité Internationale (Jeunes Avec Moins d’Opportunités, habitant·e·s des Quartiers Prioritaires de la Ville ou des Zones de Revitalisation Rurale, et plus largement les jeunes qui ne suivent pas de cursus supérieur ou font des études courtes). 

2 objectifs :

1. Former et partager ses connaissances/compétences :

E&D souhaite partager ses outils avec les accompagnateurs·rices des jeunes et travailler avec eux·elles pour les adapter à leurs publics, mais également apprendre de ces acteurs pour pouvoir à terme rendre ses propres événements et formats plus inclusifs.  E&D peut proposer des formations aux professionnel·les ou bénévoles accompagnateurs·rices sur les questions suivantes : 

  • vision de la solidarité internationale, 

  • montage de projet en solidarité internationale,

  •  enjeux de la rencontre interculturelle et lutte contre les préjugés, 

  • formation aux outils d'Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale.

Ces formations sont toutes basées sur des méthodes d’éducation populaire.

 

2. Décloisonner les publics :

E&D organise tout au long de l’année des évènements de rencontre et de formation à destination des jeunes du réseau (en grande partie des associations étudiantes ou de diaspora). Certains de ces temps peuvent permettre de décloisonner les publics en accueillant aussi des jeunes avec moins d’opportunité dans un cadre travaillé en amont   avec les structures accompagnatrices.

Les jury blanc de la solidarité internationale devant lequel les jeunes viennent présenter leurs projets, peut accueillir des jeunes accompagnés par une structure et leur permettre de rencontrer des membres de notre réseau.

>> D’autres formats sont à imaginer en partenariat avec les structures intéressées.

 

Vous êtes intéressé.e.s par ce projet ou vous souhaitez plus de renseignements ?   

Contactez Louise à l’adresse suivante : lbouyer@engage-d.org